Réseau d'experts immobiliers
éVALUATIONS FONCIères

La crise de la Covid-19 va-t-elle accélérer la transformation des bureaux en logements ? - 02/11/2020

Avec les périodes de confinement et le recours massif au télétravail, les entreprises ont découvert une nouvelle façon de travailler. Elles pourraient ainsi étudier de nouvelles organisations de travail, plus flexibles encore et être amenées à repenser leurs besoins de locaux. Avec forcément des conséquences sur le marché immobilier

Au printemps dernier, comme dans le nouvel épisode de confinement du mois de novembre 2020, de nombreux secteurs d’activité sont dans l’obligation de généraliser le télétravail pour leurs salariés. Une grande partie des activités tertiaires (services, conseils, etc.) mais aussi tous les services hors production du secteur industriel (R&D, administratif, etc.) se voient donc imposer une nouvelle forme de travail à distance.

Certaines entreprises ont ainsi pu tester, à grande échelle et sur des périodes suffisamment longues, une nouvelle organisation du travail dont elles pourraient tirer des enseignements pour faire évoluer leurs besoins en locaux professionnels.

En effet, on constate déjà les prémices d’un impact sur le marché locatif de bureaux. Certaines entreprises, sous l’effet conjugué de la crise et du recours au télétravail, ont libéré toute ou partie de leurs locaux afin de réduire leurs frais, tout en recherchant le maintien de leur efficacité par le biais du travail à distance.

Le contexte économique peu porteur risque, d’ici quelques mois, d’engendrer une vacance importante des surfaces tertiaires avec, en corollaire, une probable baisse des loyers et donc de la rentabilité locative immédiate.

Les bailleurs pourraient donc ainsi être tentés de transformer ces surfaces de bureaux en logements, notamment dans les secteurs les plus offreurs. Déjà envisagée par certains bailleurs avant la crise sanitaire, la transformation des locaux de bureaux en logements pourrait en conséquence constituer une solution à moyen terme pour continuer à percevoir des revenus locatifs, même si l’opération présente certaines difficultés d’ordres technique et architectural (réseaux, normes de sécurité...), administratif (autorisations d'urbanisme, destinations multiples au sein d'un même immeuble...), humaine (cohabitation résidentiel/tertiaire), et bien évidemment financier avec un retour sur investissement à bien apprécier avant d’engager son projet.

« Retour aux actualités
Expert immobilier Paris 10
2019 © évaluations foncières
  • Réseau national d'experts immobiliers
  • Tél. : 09 72 10 10 65
  • RCS 851 155 358
Vous êtes expert immobilier ?
rejoignez-
nous !
+ d’infos sur le réseau
La Newsletter

Recevez nos conseils, astuces et nos dernières actualités directement et gratuitement dans votre boite mail.

Votre adresse sera uniquement utilisée pour vous envoyer les newsletters d’Evaluations Foncières. Vos coordonnées ne sont ni revendues ni partagées avec d’autres sociétés. Vous pouvez à tout moment vous désabonner de notre newsletter via le lien présent en bas de chaque newsletter.